Comment bien entretenir son poêle à pellet?

Comment bien entretenir son poêle à pellet?

Le poêle à pellets est connu comme une machine complexe. Comme tout système de chauffage, pour permettre son bon fonctionnement, il est impératif de bien l’entretenir. Cette étape vise surtout à nettoyer l’intérieur et l’extérieur. Pour cela, quelques astuces sont à prendre en compte. La durée de vie de ce système de chauffage peut également être réduite en absence d’entretien. Aussi, s’informer sur les différentes étapes de l’entretien est indispensable afin de garder le bon état et le bon fonctionnement du matériel. Étant une machine complexe, son entretien permet d’éviter les pannes et de bénéficier de performances optimales.

Quelles sont les étapes à suivre pour bien entretenir son poêle à pellet ?

L’entretien d’un poêle à pellet peut être difficile, mais pas impossible à entreprendre. Il est à noter que les livraisons pellets de qualité sont disponibles de nos jours. Cela permet d’allonger la durée de vie du matériel tout en limitant son encrassement. Tout d’abord, il faut l’éteindre avant d’entamer toute manœuvre. Ensuite, il va falloir le débrancher. Le nettoyage de ce système de chauffage débute par le vidage du bac à cendres. Puis, il est possible d’aspirer directement le creuset perforé tout en s’assurant de la bonne circulation d’arrivée d’air. Il est impératif de vérifier le tube d’amenée d’air et de la bougie d’allumage. Cette étape assurera une combustion optimale. Il est maintenant temps de nettoyer la chambre de combustion dans son ensemble sans oublier la porte vitrée. Il est recommandé de vider les déchets de combustion se trouvant dans un bac à cendres toutes les semaines. Contrôler la flamme permet également de remarquer toute anomalie.

Quels sont les différents processus à prendre en compte ?

L’entretien d’un poêle à pellets nécessite beaucoup de patience et d’observation. Au niveau du nettoyage de la vitre, par exemple, afin de l’éclaircir, mieux vaut humidifier un morceau de journal froissé et le tremper directement dans la cendre sur le fond du poêle. Certaines personnes optent également pour l’utilisation d’un essuie-tout ou d’un papier journal humide. Ici, il suffit juste de frotter le journal contre la vitre. Cette étape est à répéter jusqu’à ce que toute la suie se décolle complètement. Ensuite, il faudra essuyer la vitre avec du chiffon propre. Des produits nettoyants peuvent aussi être utilisés pour les tâches difficiles. Au niveau du ramonage du conduit, il doit se faire au moins deux fois par an. Plus un foyer et un conduit sont propres, plus on peut obtenir une combustion écologique. Cela permet également d’éviter les dépôts de suie qui pourraient endommager le conduit du poêle à pellets. L’extérieur du système de chauffage est également à entretenir. Pour se faire, il est possible d’essuyer les côtés, la façade et le dessus de l’appareil avec un chiffon doux humide. Puis, il faut retirer la grille d’amenée de l’air. Ce procédé vise à contrôler et à aspirer le passage d’air. Ensuite, l’enlèvement et le nettoyage de la grille d’entrée d’air extérieur seront des priorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *