toit en ardoise

Le toit en ardoise : une couverture offrant de nombreux avantages

Il existe une multitude de possibilités pour couvrir votre toiture. Mais si vous avez une toiture en pente, le mieux est d’opter pour un toit en ardoise. Cette couverture de toit possède de nombreux avantages par rapport à un toit en acier ou en béton. On fait le point dans cet article.

Quels sont les avantages de poser un toit en ardoise ?

Dans certaines régions comme la Loire, la Bretagne et les Ardennes, le toit en ardoise est véritablement une tendance. Cela s’explique sans doute par le fait que cette couverture de toit offre de nombreux avantages. Avant de les exposer un à un, il faut savoir que les toits en ardoise ne conviennent pas pour les toitures plates ou les toitures arrondies. En revanche, si vous avez une toiture en pente, vous pouvez choisir de poser un toit en ardoise. L’histoire nous apprend qu’auparavant, il fallait utiliser l’ardoise, car il n’y avait pas eu beaucoup d’argile pour faire des tuiles. Cette pratique s’est développée jusqu’à en devenir une véritable tradition dans certaines régions. Sur le marché, l’ardoise est disponible sous différentes tailles allant de 220 × 160 cm jusqu’à 355 × 250 cm. Pour votre toiture, vous pouvez choisir le toit en ardoise pour différentes raisons :

  • Le toit en ardoise bénéficie d’une très longue durée de vie
  • Le toit en ardoise ne coûte pas cher
  • Il s’agit d’un matériau naturel et écologique
  • Il conserve sa couleur d’origine pour une longue durée

Quelles sont les différentes façons de poser un toit en ardoise ?

Bien que la pose d’un toit en ardoise soit possible à effectuer soi-même, elle est tout de même difficile à effectuer. Généralement, les professionnels de la toiture utilisent deux méthodes : la pose par clouage ou la pose avec des crochets. Dans les deux cas, voici les marches à suivre :

  • Traçage des marques avec un cordeau
  • Pose par le bas
  • Réalisation de l’arêtier
  • Réalisation des découpes
  • Vérification de l’étanchéité des noues
  • Pose du faîtage

Notez que pour poser un toit en ardoise, vous devez avoir une bonne charpente, car il s’agit d’une couverture lourde. À titre indicatif, les charpentes industrielles sont solides, mais ne résistent pas très bien au feu comme les charpentes traditionnelles en bois massif.

Comment entretenir un toit en ardoise ?

Bien qu’un toit en ardoise soit réputé pour sa solidité, il a tout de même besoin d’entretien si vous voulez qu’il dure jusqu’à 100 ans. Ainsi, tous les 2 ans, vérifiez bien si votre toit en ardoise comporte des cassures. Si tel est le cas, remplacez les ardoises endommagées. Comme tous les autres types de toitures, le toit en ardoise peut se couvrir de lichens ou d’algues. Au fil du temps, ces végétaux risquent d’endommager l’ardoise, car ils peuvent retenir de l’humidité sur sa surface. Pour pallier leur prolifération, vous pouvez utiliser un hydrofuge ou un algicide. Mais si vous souhaitez confier cette tâche ou tous les autres travaux de toiture à un professionnel, visitez http://dosimontoit.com/ pour trouver un spécialiste en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *