faïence murale

Etapes à suivre pour la pose de la faïence murale

Utiliser de la faïence murale est aujourd’hui très tendance. Il s’agit d’un type de céramique souvent employé pour le revêtement des murs de la salle de bain ou de la cuisine. La méthode de fabrication de ce produit permet qu’il y ait différents coloris disponibles. Il y a largement le choix entre des couleurs très vives et très originales pour créer une ambiance gaie, ou une couleur plus sobre. Ce type de céramique est aussi facile à entretenir et est très durable. Il faut seulement effectuer les bons gestes lors de la pose.

Préparer la pièce pour les travaux

La première étape pour la pose de la faïence murale consiste à préparer la pièce. En effet, les travaux vont amener de la poussière et d’autres saletés. La meilleure solution serait de vider ou au moins d’enlever le maximum d’affaires possibles dans la pièce. Si des meubles ou des objets ne peuvent être déplacer, il faut utiliser des bâches ou des draps pour les protéger. Il en de même pour le sol afin d’éviter de gaspiller du temps en plus pour nettoyer après les travaux. Il faut également déboiter les clous et autres sur les murs qui pourraient gêner le travail. Pour assurer la pose, il faut contacter un carreleur pro. C’est une assurance pour la durabilité des travaux avec les méthodes professionnelles qu’il va utiliser.

Préparer le mûr pour les travaux

Une fois la pièce prête, il faut maintenant préparer le mur. Cette étape dépend des caractéristiques de ce dernier entre la présence de papier peint, de carrelage ou un mur en ciment, carrelé ou en plâtre. Pour un mur en plâtre ou en ciment, il faut vérifier s’il y a des trous et les boucher. Quand au papier peint, il faut l’enlever pour poser le carrelage mural. Les carreaux cassés devraient être enlevés pour le cas de murs carrelés. L’élaboration du calepinage doit aussi être réalisée à cette étape. Il s’agit d’un plan de travail réalisé à partir des informations sur la pièce afin de bien s’organiser pour la pose de la faïence murale.

Encoller et poser le carrelage mural

Il faut connaître le nombre de carreaux nécessaires. A ce stade, il faut avoir les outils suivants. Il y a le mortier-colle qui sera utilisé pour coller les carreaux aux murs. Il faut suivre les indications inscrites sur le contenant pour la préparation de ce produit.  Pour obtenir un travail parfait, les croisillons aideront à mettre en place et à suivre un bon écartement au fur et à mesure de l’avancement. Il faut également se munir d’une truelle dans le cas où il faudrait couper des carreaux. Pour encoller le carrelage, il faut suivre le plan dans le calepinage précédemment réaliser en commençant par répartir le mortier-colle. Il faut assurer la fixation du premier carreau surtout par rapport à son alignement. En effet, il va définir la régularité de l’ensemble de l’ouvrage. D’ailleurs, il faut penser à vérifier régulièrement au cours de la réalisation des travaux.

 Finaliser en mettant les joints

Une fois que tous les carreaux ont été bien fixés, il faut maintenant prendre le temps de vérifier l’ensemble du travail pour finir par mettre les joints. Avant que le mortier-colle ne devient sec, il faut enlever les croustillons pour laisser place aux joints. Quant à la réalisation des joints, elle s’effectue lorsque le mortier est complètement sec. Il faut également vérifier que les carreaux soient bien fixés. Le produit utilisé à cette étape est un mortier appelé joint carrelage mural. Il reste maintenant à l’appliquer et à retirer le surplus à l’aide d’une raclette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *