terrasse

Un béton imprimé pour enjoliver la terrasse

Le béton imprimé est un élément décoratif qui permet d’embellir à coup sûr la terrasse, le tour de la piscine ou autre allée. Cette technique consiste à assembler des plots de petites dalles en béton ayant des motifs directement imprimés. Faire soi-même son revêtement sol, c’est possible. Comment le réaliser sur la terrasse ?

Couler le béton et appliquer des durcisseurs colorés

Comme toute création de béton, la première étape pour réaliser cet élément décoratif est de faire couler le béton. Celui-ci doit être préparé comme une dalle classique avec un treillis soudé. Il ne faut pas y ajouter de durcisseurs ni d’autres additifs. Si le propriétaire de la maison souhaite faire lui-même la réalisation, il est crucial qu’il fasse une location de bétonnière ou de toupie. Il est à noter que le dosage du béton doit être conforme à la norme DTU. Une fois coulée, il est nécessaire de lisser la dalle avec une grande lisseuse magnésium. Cela permet d’ouvrir la porosité du support.

Quand le béton commence à prendre forme, on peut saupoudrer des durcisseurs colorés à la surface du béton frais. L’application part du milieu vers les bords. Cela évitera la déposition de couche très épaisse aux extrémités. La surface sera ensuite aplanie avec une grande lisseuse acier. Après cela, il est nécessaire d’ajouter une deuxième couche de durcisseurs tout en respectant les étapes précédentes.

Placer l’agent démoulant et imprimer

La prochaine étape consiste à appliquer l’agent démoulant en poudre avec une brosse de tapissier. Cet élément ajoute un léger contraste de couleur au rendu final. Il permet aussi aux empreintes de ne pas adhérer à la surface du béton afin que l’impression ne soit pas endommagée. Comment l’appliquer ? Il suffit de plonger la brosse dans le sceau pour que l’agent poudré s’y accroche. Ensuite, il est conseillé de disperser le produit en donnant des coups de poignet.

Savoir imprimer au bon moment est primordial. Comment ? Il est recommandé d’appuyer la surface du béton avec le pouce. S’il y a une certaine résistance et qu’une petite marque est laissée par la main, l’instant est propice. À noter que si l’impression se fait trop tôt, la surface n’est pas assez rigide pour soutenir le poids de l’empreinte. Tandis que si elle se fait trop tard, les effets de textures seront trop légers, voire inexistants. Par ailleurs, pour bien réussir une terrasse en béton imprimé, il est possible de faire recours à un professionnel.

Mettre une touche de finition

Pour achever le travail, il est nécessaire d’appliquer un vernis de finition. Ce dernier contribue à la protection du béton imprimé des agressions extérieures. On compte, entre autres, les taches, la pluie, la décoloration du soleil, etc. Pour mettre ce vernis sur une surface comportant un fort relief, le pulvérisateur est idéal pour faciliter la tâche. Par contre, on peut toujours utiliser un rouleau. Celui-ci permet d’uniformiser le produit avec un aller-retour sur la surface. Il est également recommandé d’appliquer deux couches de vernis, dont l’une se fait 48 heures après la pose et l’autre après 28 jours. Cela correspond au temps réglementaire de séchage complet du béton.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *